patrimoine
-

La Convention Faro, vers un patrimoine intégré

Lire la suite

Parmi les nombreux droits que chaque citoyen peut légitimement revendiquer, il y a le droit au patrimoine culturel, matériels ou immatériels qui met au centre l’ensemble des citoyens, là où ils vivent et cohabitent.

Pour résumer , dans la perspective de la Convention de Faro, le patrimoine est un principe actif du développement économique durable, une valeur pour la société qui participe au processus d’identification, d’étude, d’interprétation, de protection et de valorisation du patrimoine culturel et naturel, dont elle reconnaît une responsabilité individuelle et collective .

 

Les communautés patrimoniales des 15/16 sont partenaires dans l’application des principes de la convention de Faro, signée le 18 septembre 2009 par Samia Ghali,1ere Mairie à l’avoir signée.